Vous êtes bénéficiaire

Zoom projets

les projets financés par l'Europe

Barrage Gaschet

Etude et travaux de boisement de protection du Barrage de Gaschet

Lire la suite :

Caraïbes fumés

Transformation des produits de la pêche et de l’aquaculture

Lire la suite :

Centre Technique Canne et Sucre

Modernisation du centre de transfert : remplacement de l'échantillonneur

Lire la suite :

Formation Salarié FAFSEA

Concours "Jeunes Talents Antillais - Pilote de ligne"

Favoriser l’égalité des chances d’accès à une filière d’excellence pour les jeunes issus des DOM

Lire la suite :

Chaque année, des centaines de projets guadeloupéens sont soutenus financièrement par l’Europe.

Il en existe de nombreux exemples: découvrez-les à travers cette sélection.

Chaque année, de nombreux projets guadeloupéens sont soutenus financièrement par le FEDER.

Il en existe de nombreux exemples: découvrez-les à travers cette sélection.

Chaque année, de nombreux projets guadeloupéens sont soutenus financièrement par le FSE.

Il en existe de nombreux exemples: découvrez-les à travers cette sélection.

Chaque année, de nombreux projets guadeloupéens sont soutenus financièrement par le FEADER.

Il en existe de nombreux exemples: découvrez-les à travers cette sélection.

Chaque année, de nombreux projets guadeloupéens sont soutenus financièrement par le FEAMP.

Il en existe de nombreux exemples: découvrez-les à travers cette sélection.

Catégorie mère pour les 4 fonds 2014-2020

Qu’est ce que c’est ?

Le FEDER est l’un des fonds structurels (avec le FSE) de la Politique de Cohésion de l’Union Européenne qui vise à réduire les écarts de développement entre les régions dans un objectif de cohésion économique, sociale et territoriale.

La politique de cohésion de l’Union Européenne soutient la stratégie Europe 2020 de l’Union Européenne qui entend promouvoir  une croissance durable, intelligente et inclusive.

Le FEDER a pour but de financer des projets qui renforcent la compétitivité et l’attractivité des régions. Il aide à anticiper les changements économiques et sociaux, à favoriser l’innovation et l’économie de la connaissance, la protection de l’environnement et la prévention des risques, l’accès aux services de transports et de télécommunications d'intérêt économique général.

Quel cadre d’intervention ?

Deux documents cadrent l’intervention du FEDER

Les orientations européennes et nationales se déclinent, au niveau régional, au sein d'un document appelé le Programme Opérationnel (PO), document définissant le cadre régional d'intervention du FEDER pour une période de programmation de 7 ans, 2014-2020.

Les conditions pratiques de mise en oeuvre des différentes interventions communautaires (définitions détaillées des mesures d'interventions, bénéficiaires, dépenses éligibles, services gestionnaires...) sont définies dans le Document de Mise en Oeuvre (DOMO).

Rapports annuels de mise en oeuvre des programmes (RAMO)

Les RAMO font chaque année le point sur l'avancement des programmes européens en Guadeloupe.  Ils détaillent la programmation et le paiement des fonds européens pour tous les axes de chaque programme.

2019

RAMO 2019- PO Région

Résumé RAMO 2019- PO région

RAMO 2019- PO Etat

Résumé RAMO 2019- PO Etat

2018

RAMO 2018- PO Région

Résumé RAMO 2018- PO région

RAMO 2018- PO Etat

Résumé RAMO 2018- PO Etat

2017

RAMO 2017- PO Région

Résumé RAMO 2017- PO Région

RAMO 2017- PO Etat

Résumé RAMO 2017- PO Etat

2016

RAMO 2016- PO Région

Résumé RAMO 2016- PO Région

Autres documents:

Guide e-Synergie demande de paiement

Evaluation stratégique environnementale ESE

Evaluation stratégique environnementale ESE- dispositif de suivi

Evaluation stratégique environnementale ESE-Résumé

Rapport des consultations ESE 

Guide des indicateurs de suivi évaluation

Evaluation ex ante des instruments financiers

Résumé Evaluation ex ante des instruments financiers

Stratégie de spécialisation intelligente S3

Contribution PO UE 2020

Contribution programme développement durable

Guide Bénéficiaire (PO)

Classeur Guide Bénéficiaire (PO)

 

Le FEDER en Guadeloupe ?

522 millions d’euros

Pour la Guadeloupe, le montant du  FEDER est de 522 millions d’€ pour la période 2014 et 2020 et permettra plus d’1 milliard d’€ d’investissements.

Les actions soutenues

Le FEDER contribuera au renforcement de la compétitivité des PME en favorisant les échanges entre le monde de l’entreprise et les acteurs de la recherche, et en promouvant l’offre de financement et l’accompagnement de l’innovation pour pérenniser ces entreprises. Par ailleurs, il partipera à l’extension de la couverture du Très Haut Débit (THS) à l’ensemble du territoire et s’attachera à réduire les coûts de cette offre.

Il s’agit également d’assurer le rattrapage des infrastructures essentielles  à  la  santé,  au  bien-être  des  populations,  au développement économique et à la protection de l’environnement, telles  que  les  réseaux  d’assainissement  et  les  centres  de traitement des déchets, la mise aux normes antisismiques des bâtiments publics : la Guadeloupe vise à mettre en conformité les stations d’épuration, réhabiliter les réseaux et optimiser les infrastructures d’assainissement, pour financer notamment un grand projet de plate-forme multi- filières de valorisation des déchets et accroître le nombre d’unités de traitement des déchets non dangereux. L’allocation spécifique Régions Ultra Périphériques (RUP) contribuera à renforcer le bâti contre les risques sismiques et à mener des études dans ce domaine.

Le FEDER soutient en priorité les actions s’inscrivant dans les 9 axes suivants :

FEDER- Axe 1 : Conforter l’engagement de la Guadeloupe en faveur de la recherche et de l’innovation et de la compétitivité des entreprises

L’union européenne consacre 103 millions d’Euros à la recherche, l’innovation et la compétitivité des entreprises de Guadeloupe, soit 20% du total du FEDER

FEDER- Axe 2 : Accompagner le développement du numérique, levier clé de la compétitivité du territoire

L’union européenne consacre 53 millions d’Euros au développement du numérique, soit 10% du total du FEDER

FEDER- Axe 3 : Soutenir la transition vers une économie à faible teneur en carbone

L’union européenne consacre 49 millions d’Euros pour la transition vers une économie à faible teneur en carbone, soit 9% du total du FEDER

FEDER- Axe 4 : Promouvoir l’adaptation au changement climatique et la prévention des risques

L’union européenne consacre 13 millions d’Euros pour l’adaptation au changement climatique et la prévention des risques, soit 2% du total du FEDER

FEDER- Axe 5 : Protéger et valoriser l’environnement et le patrimoine culturel

L’union européenne consacre 143 millions d’Euros pour la protection et la valorisation de l’environnement et du patrimoine culturel, soit 27% du total du FEDER

FEDER- Axe 6 : Améliorer l’accessibilité externe et interne du territoire

L’union européenne consacre 20 millions d’Euros pour l’accessibilité externe et interne du territoire, soit 4% du total du FEDER

FEDER- Axe 7 : Promouvoir le développement urbain

L’union européenne consacre 23 millions d’Euros pour le développement urbain, soit 5% du total du FEDER

FEDER- Axe 8 : Allocation de compensation des surcoûts

L’union européenne consacre 98 millions d’Euros pour la compensation des surcoûts, soit 19% du total du FEDER

FEDER- Axe 12 : Assistance technique

L’union européenne consacre 21 millions d’Euros pour l’assistance technique, soit 4% du total du FEDER

Qui gère le FEDER ?

Depuis janvier 2014, la Région Guadeloupe est devenue l'autorité de gestion du FEDER.

Un nouvel acte de la décentralisation

Le transfert de l'autorité de gestion des fonds européens de l'État aux régions constitue une composante essentielle d'un nouvel acte de décentralisation. La loi de modernisation de l'action publique territoriale et affirmation des métropoles (janvier 2014) a permis ainsi de revoir les modalités de fonctionnement entre l'Europe, l'État et les régions, notamment en matière de gestion des fonds européens.

La Région devient donc l'autorité de gestion du FEDER en Guadeloupe. Lors de la programmation 2007-2013, cette fonction était assurée par l'État (Préfecture de Guadeloupe). Dans le cadre de ses nouvelles responsabilités, la Région veillera à la régularité des opérations, à la réalisation conforme des évaluations et à la diffusion des informations aux autorités de certification.

Qu’est ce que c’est ?

Le FSE est l’un des fonds structurels (avec le FEDER) de la Politique de Cohésion de l’Union Européenne qui vise à réduire les écarts de développement entre les régions dans un objectif de cohésion économique, sociale et territoriale.

La politique de cohésion de l’Union Européenne soutient la stratégie Europe 2020 de l’Union Européenne qui entend promouvoir  une croissance durable, intelligente et inclusive.

Le FSE a pour mission de financer des actions d’insertion, de formation et d’emploi afin d’offrir de meilleures perspectives professionnelles aux citoyens européens et faciliter leur intégration sur le marché du travail.

Son principal objectif est de rétablir l’égalité des chances en intervenant en priorité pour les personnes les plus défavorisées, et en particulier pour les personnes qui ont besoin d’acquérir de nouvelles compétences pour retrouver un emploi ou le conserver.

Quel cadre d’intervention ?

Plusieurs documents cadrent l’intervention du FSE :

Les orientations européennes et nationales se déclinent, au niveau régional, au sein de deux documents appelés Programme Opérationnel (PO), documents définissant le cadre régional d'intervention du FSE pour une période de programmation de 7 ans, 2014-2020.

Les conditions pratiques de mise en oeuvre des différentes interventions communautaires (définitions détaillées des mesures d'interventions, bénéficiaires, dépenses éligibles, services gestionnaires...) sont définies dans le Document de Mise en Oeuvre (DOMO).

Rapports annuels de mise en oeuvre des programmes (RAMO)

Les RAMO font chaque année le point sur l'avancement des programmes européens en Guadeloupe.  Ils détaillent la programmation et le paiement des fonds européens pour tous les axes de chaque programme.

2019

RAMO 2019- PO Région

Résumé RAMO 2019- PO région

RAMO 2019- PO Etat

Résumé RAMO 2019- PO Etat

2018

RAMO 2018- PO Région

Résumé RAMO 2018- PO région

RAMO 2018- PO Etat

Résumé RAMO 2018- PO Etat

2017

RAMO 2017- PO Région

Résumé RAMO 2017- PO Région

RAMO 2017- PO Etat

Résumé RAMO 2017- PO Etat

2016

RAMO 2016- PO Région

Résumé RAMO 2016- PO Région

Autres documents:

Guide e-Synergie demande de paiement 

Guide Bénéficiaire (PO)

Classeur Guide Bénéficiaire (PO)

 

Le FSE en Guadeloupe ?

254 millions d’euros

Pour la Guadeloupe, le montant du  FSE est de 254 millions d’€ pour la période 2014-2020 et permettra plus de 300 millions d’€ d’investissements.

Les actions soutenues

Le FSE contribuera à lutter contre le chômage en particulier celui des jeunes en accompagnant la population au cours de leur parcours éducatif ou de la formation continue afin de leur offrir des formations adaptées et de les orienter vers les secteurs les plus porteurs pour l’avenir (tourisme, biodiversité, …).  La lutte contre l’illettrisme et le décrochage scolaire ainsi que la promotion de l’égalité femme/homme constituent des priorités pour ces territoires.

Le FSE soutient en priorité les actions s’inscrivant dans les 9 axes suivants :

FSE- PO Etat- Axe 1 : Soutenir et accompagner l’accès à l’emploi

L’union européenne consacre 36 millions d’Euros au soutien et à l’accompagnement pour l’accès à l’emploi, soit 15% du total du FSE

Objectifs :
• Faciliter l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi, en particulier des jeunes, en renforçant et individualisant leur accompagnement ;
• Renforcer  l’efficacité du service public de l’emploi (pôle emploi, missions locales, etc.) et aider les PME/TPE à recruter les salariés dont elles ont besoin.

Exemples d’actions soutenues :
• Préparation à l’accès à l’emploi (bilan de compétences, stages en entreprises, etc.)
• Soutien d’actions  en faveur des jeunes,  notamment NEEET
• Accompagnement personnalisé des demandeurs d’emploi ;
• Soutien aux actions de formation et d’insertion professionnelles du RSMA ;
• Formation des conseillers du service public de l’emploi à l’accompagnement des entreprises qui recrutent.

FSE- PO Etat- Axe 2 : Anticiper et accompagner les mutations économiques pour favoriser l’adaptation des travailleurs, la compétitivité des entreprises et l’emploi

L’union européenne consacre 43 millions d’Euros à l’anticipation et l’accompagnement aux mutations économiques, soit 18% du total du FSE

Objectifs :
• Renforcer le dialogue social au sein des entreprises et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) ;
• Sécuriser les parcours professionnels des salariés les moins qualifiés ;
• Permettre aux dirigeants d’entreprise de pérenniser leur activité et donc l’emploi ;
• Aider les seniors à conserver leur emploi.

Exemples d’actions soutenues :
• Formations des représentants des personnels et des chefs d’entreprise au dialogue social ;
• Audit et conseil pour anticiper les mutations économiques au sein de l’entreprise ;
• Reconversion et reclassement des salariés ;
• Formation des salariés, prioritairement des moins qualifiés
• Formation des dirigeants d’entreprise à la gestion et au management;
• Formation ou action en faveur des seniors actifs. 

FSE- PO Etat- Axe 3 : Promouvoir l’inclusion sociale et lutter contre la précarité

L’union européenne consacre 57 millions d’Euros à l’inclusion sociale et la lutte contre la précarité, soit 24% du total du FSE

Objectifs :
• Rapprocher de l’emploi les personnes qui en sont le plus éloignées (bénéficiaires du RSA, personnes en situation de précarité) ;
• Réduire les inégalités et les discriminations ;
• Renforcer l’efficacité des organismes en charge de l’inclusion sociale ;
• Diminuer le taux d’illettrisme ;
• Développer l’économie sociale et solidaire (ESS).
Exemples d’actions soutenues :
• Resocialisation ; 
• Remise à niveau (savoirs de base) et aide à la préparation d’un projet professionnel ;
• Accompagnement des habitants des quartiers défavorisés (prévention de la délinquance, renforcement du lien social et intergénérationnel, développement des activités économiques, etc.) ;
• Structuration en réseau des  acteurs de l’inclusion sociale (organisation des assises de l’insertion, création d’une base de données, publication d’une lettre d’information, etc.) ;
• Formation des professionnels de l’ESS, accompagnement des projets innovants.

FSE- PO Etat- Axe 4 : Lutter contre l’abandon scolaire et promouvoir l’accès à un enseignement primaire et secondaire de qualité pour tous

L’union européenne consacre 8 millions d’Euros à la lutte contre l’abandon scolaire et l’accès à un enseignement primaire et secondaire, soit 3% du total du FSE

Objectifs :
• Prévenir le décrochage scolaire ;
• Permettre le retour en milieu scolaire des jeunes «décrochés».

Exemples d’actions soutenues :
• Repérage des élèves en risque de décrochage ;
• Lutte contre l’absentéisme scolaire ;
• Accompagnement des parents ;
• Ouverture de l’école sur son environnement (stages en entreprise, classes de découverte professionnelle, etc.).

FSE- PO Etat- Axe 13 : Assistance technique

L’union européenne consacre 6 millions d’Euros à l’assistance technique du PO Etat, soit 2% du total du FSE

FSE- PO Région- Axe 9 : Investir dans le capital humain

L’union européenne consacre 73 millions d’Euros dans le capital humain, soit 30% du total du FSE

Objectifs : accroître l’accès à la formation qualifiante des demandeurs et des inactifs - élever le niveau de qualification - améliorer la connaissance des besoins en compétences des entreprises et du marché du travail-améliorer l’efficacité de l’offre de formation

Exemples d’actions soutenues : Mobilité des apprentis- Formations- Préparation à l’entrée dans l’enseignement supérieur

FSE- PO Région- Axe 10 : IEJ Renforcer l’insertion professionnelle des jeunes NEET par l’accès à la formation

L’union européenne consacre 4 millions d’Euros à l’intégration durable sur le marché du travail des jeunes, en particulier ceux qui ne travaillent pas, ne font pas d’études ou ne suivent pas de formation, y compris les jeunes exposés à l’exclusion sociale et ceux issus de groupes marginalisés, soit 2% du total du FSE

Objectif : accroître le nombre de jeunes NEET qui accèdent à la formation et à l’apprentissage

Exemples d’actions soutenues : chantiers d’insertion, mobilité

FSE- PO Région- Axe 11 : Renforcer les capacités administratives pour accompagner le développement du territoire

L’union européenne consacre 8 millions d’Euros au renforcement des capacités administratives pour accompagner le développement de la Guadeloupe, soit 3% du total du FSE

Objectifs : Développer des pratiques administratives innovantes et expérimentales qui concourent à la modernisation et l’efficacité

Exemples d’actions soutenues : cellule d’ingénierie pour les collectivités

FSE- PO Région- Axe 13 : Assistance technique

L’union européenne consacre 3 millions d’Euros à l’assistance technique du programme, soit 1% du total du FSE

Qui gère le FSE ?

La gestion du FSE est partagée entre l’ Etat et la Region.

Au sein du PO Etat une subvention globale a été accordée au conseil départemental pour la gestion de l'axe 3.