Vous êtes bénéficiaire

Zoom projets

les projets financés par l'Europe

Barrage Gaschet

Etude et travaux de boisement de protection du Barrage de Gaschet

Lire la suite :

Caraïbes fumés

Transformation des produits de la pêche et de l’aquaculture

Lire la suite :

Centre Technique Canne et Sucre

Modernisation du centre de transfert : remplacement de l'échantillonneur

Lire la suite :

Formation Salarié FAFSEA

Concours "Jeunes Talents Antillais - Pilote de ligne"

Favoriser l’égalité des chances d’accès à une filière d’excellence pour les jeunes issus des DOM

Lire la suite :

Validation Programmes FEDER-FSE 2014-2020

Les programmes opérationnels 2014-2020 de la Guadeloupe et de Saint-Martin FEDER- FSE ont été validés le 18 décembre 2014 par la Commission Européenne.

Il s’agit de la 5ème génération de programmes européens dont bénéficiera la Guadeloupe.

Deux programmes opérationnels complémentaires (PO FEDER- FSE Région et PO FEDER- FSE Etat) sont donc approuvés. En effet, la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles du 27 janvier 2014 a confié aux conseils régionaux la gestion d’une partie des fonds européens. Ainsi, le conseil régional devient autorité de gestion du FEDER (et du FEADER) pour la Guadeloupe. L’état reste l’autorité de gestion du FEDER pour Saint- Martin. Alors que le FSE fera l’objet d’une gestion partagée entre le Conseil régional et l’Etat.

Avec ces nouveaux programmes dédiés à la compétitivité et à l’emploi, ce sont 823.3 M€ de fonds européens (569 M€ FEDER + 245.5 M€ FSE + 8.8 M€ IEJ) qui vont bénéficier aux Guadeloupéens et Saint- Martinois pour les 6 prochaines années.

Ils contribueront au renforcement de la compétitivité des PME en favorisant les échanges entre le monde de l’entreprise et les acteurs de la recherche, et en promouvant l’offre de financement et l’accompagnement de l’innovation pour pérenniser ces entreprises. Par ailleurs, ils étendront la couverture du Très Haut Débit (THS) à l’ensemble du territoire et s’attacheront à réduire les coûts de cette offre. Il s’agit également d’assurer le rattrapage des infrastructures essentielles  à  la  santé,  au  bien-être  des  populations,  au développement économique et à la protection de l’environnement, telles  que  les  réseaux  d’assainissement  et  les  centres  de traitement des déchets, la mise aux normes antisismiques des bâtiments publics : la Région Guadeloupe et Saint-Martin visent à mettre en conformité les stations d’épuration, réhabiliter les réseaux et optimiser les infrastructures d’assainissement, pour financer notamment un grand projet de plateforme multi-filières de valorisation des déchets et accroitre le nombre d’unités de traitement des déchets non dangereux. L’allocation spécifique Régions Ultra Périphériques (RUP) contribuera à renforcer le bâti contre les risques sismiques et à mener des études dans ce domaine.

Les programmes contribueront à lutter contre le chômage en particulier celui des jeunes en accompagnant la population au cours de leur parcours éducatif ou de la formation continue afin de leur offrir des formations adaptées et de les orienter vers les secteurs les plus porteurs pour l’avenir (tourisme, biodiversité, …).  La lutte contre l’illettrisme et le décrochage scolaire ainsi que la promotion de l’égalité femme/homme constituent des priorités pour ces territoires.